C6 Dimanche 3 Avril 2016 14h-18h30 Chien qui Fume

Semeuses de joie

Film – 52 min – Caroline Riegel

Dans la vallée himalayenne du Zanskar, à 3 700 m d’altitude, une nonnerie d’un autre temps héberge des nonnes bouddhistes au grand cœur et à la joie contagieuse. Elles n’ont guère reçu d’éducation et n’ont jamais quitté leurs montagnes. Au fil de leurs rencontres depuis 10 ans Caroline a noué avec elles une amitié forte et intime et elle a rêvé d’une découverte de l’Inde toutes ensemble. Ce film raconte la réalisation de ce rêve, un périple de 4 mois tout autour de l’Inde pour aller voir la mer, découvrir la diversité du monde et des gens. Une confrontation pour ces nonnes entre leur isolement extrême et une vie moderne acquise à la globalisation. Un film joyeux et d’une grande sincérité.

[otw_shortcode_button href=”https://baikal-bangkok.org/fr/” size=”small” icon_type=”general foundicon-page” icon_position=”left” shape=”radius” color_class=”otw-silver” text_color=”#26619c” target=”_blank”]Voir le site[/otw_shortcode_button]

Un pas de côté, et le reste suivra

Film – 45 min – Camille Szklorz

Après des études aux Beaux-Arts de Valence, Camille embarque pour un périple à vélo de Paris à Abidjan.

Une année de post-diplôme autogéré avec la route comme école, les rues et ses rencontres comme musée à ciel ouvert. Un voyage formateur ayant pour fil conducteur la créativité et la débrouille.

Camille nous entraîne à travers huit pays dans un récit de voyage qui se veut en immersion, alternant triptyques vidéos, diaporamas photos, dessins, interviews et animations pour revivre pas à pas son périple.

Ce récit est avant tout un regard personnel et sensible qui vient se poser sur ces territoires en marge.

Des déserts géographiques aux déserts numériques, du high tech au système D, le pédalier bat la cadence pour une Afrique plurielle qui se dévoile sous nos yeux.

un pas de cote650-72dpi

Du graffiti dans les voiles

Film – 52 min – Sami Chalak

En 2014, nous avions eu le plaisir de projeter un court métrage de 13 min « Le gouzou met les voiles » sur la rencontre du célèbre graffeur réunionnais Jace avec les pêcheurs de Madagascar. L’artiste avait alors peint une douzaine de voiles et une magnifique régate colorée avait clôturé le film.

Nous repartons avec Jace et ses amis graffeurs français, espagnols ou italiens, tous passionnés comme lui. Pendant 3 semaines, ils délaissent leur univers urbain pour partager le quotidien du peuple de la mer sur la côte ouest de l’île. Cette rencontre et ce partage ont donné lieu à la plus belle exposition qui soit : une quarantaine de voiles qui ont vogué sur le lagon à l’occasion d’une régate unique et insolite. Un film qui montre comment l’art permet la rencontre et l’échange entre les cultures.

Du graffiti plein les voiles650-72dpi